samedi 10 novembre 2018 à 15h

"Permis de végétaliser"

(normalement demosphere herault ne fait pas de pub pour la ville de montpellier car la ville de montpellier laisse 15000 sdfs sans solutions d'hébergement et développe une politique socialiste qui défavorisent les plus pauvres au profit des riches...et utilisent la force et la violence contre les militants, squatteurs ou activistes politiques.. mais bon la il faut faire connaitre cette initiative...apparemment il fait chaud à montpellier, et le maire veut récup des voies des écolos... en tout cas profitons en pour végétaliser cette ville...)

La Ville de Montpellier lance le "Permis de végétaliser". Chaque citoyen pourra faire une demande auprès de la Ville pour obtenir l'autorisation de planter dans son quartier, sa rue, sa place, son trottoir,…

Trois solutions sont proposées :

• Un micro-fleurissement avec des plantes grimpantes. Les services de la Ville transperceront la voirie pour permettre aux plantes de grimper le long des murs. La Ville fournira et plantera directement les plantes. "Nous devrons faire des études au cas par cas pour s'assurer de ne pas abîmer la voirie, et pour ne pas gêner le passage des personnes à mobilité réduite", explique le maire Philippe Saurel. Ce type de microfleurissement existe déjà, notamment dans le quartier Méditerranée, mais, jusque-là, les demandes ne pouvaient être effectuées que par une association de quartier. Désormais, avec le permis de végétaliser, chaque citoyen pourra faire une demande individuelle.

• La Ville peut aussi fournir des bacs en bois avec du terreau afin de les installer dans la rue, près de son habitation, sur un trottoir ou une place. Dans ce cas, ce sera au citoyen de fournir les plantes et de s'en occuper.

• Une autorisation d'occupation du domaine public pourra être accordée afin de planter des fleurs ou d'autres végétaux au pied des arbres déjà existants en ville. Là aussi, ce sera au riverain de fournir les plantes et de prendre l'entretien à sa charge.

"Le but est de permettre aux citoyens qui n'ont pas de jardin de pouvoir planter, pointe l'élu municipal Henri de Verbizier. Cela permettra aux gens de se réapproprier les rues, d'oublier le gris des trottoirs. La Direction Paysage et biodiversité de la Ville sera là pour conseiller sur le choix des essences et sur leur entretien."

Comment faire une demande ?

Les dossiers de candidature sont à remplir en ligne sur le site www.montpellier.fr jusqu'au 15 décembre. Les études de faisabilité seront ensuite réalisées en janvier et février. "Nous devons vérifier que les plantations ne gênent pas la circulation, notamment pour les personnes à mobilité réduite, et aussi s'assurer que les réseaux souterrains d'eau, d'électricité et de gaz ne risquent pas d'être abîmés", souligne le maire Philippe Saurel.

L'installation des permis aura lieu en mars 2019.

"Montpellier Cité Jardins"

Cette opération s'inscrit dans le plan plus global de "Montpellier Cité Jardins", lancé récemment par la Ville. Un plan qui se décline en cinq actions principales :

• Planter 1 000 arbres par an avec les habitants de chaque quartier de Montpellier.

• Lancer le permis de végétaliser

• Le développement des jardins partagés et des jardins familiaux. "Nous seront à 30 jardins partagés à la fin de l'année, contre 16 au début du mandat", pointe l'élue Samira Salomon.

• La création d'un parc pour chaque projet d'aménagement.

• La préservation des espaces verts existants sans produit phytosanitaire et leur extension le long d'axes de mobilité douce afin de créer des trames vertes.

Source : message reçu le 4 octobre 18h

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir