mercredi 30 mai 2018 à 20h30

« Francisco Ferrer : pour une morale rationaliste, fraternelle et laïque »

Présentation - débat du livre par Sylvain WAGNON, enseignant -chercheur à l'université Paul-Valéry en Sciences de l'éducation

En 2013 déjà, dans notre ouvrage « Francisco Ferrer, une éducation libertaire en héritage » aux éditions ACL, nous avions exploré l'itinéraire de Francisco Ferrer (1859-1909), fondateur et directeur de l'École moderne de Barcelone (1901-1907), afin de comprendre ses engagements pour la transformation de la société par l'école.

Son texte l'École moderne, traduit en français dans son intégralité à cette occasion, éclaire de façon nouvelle sa volonté de ne pas se replier sur une dénonciation de l'école traditionnelle et de l'éducation coercitive mais d'innover pédagogiquement.

Redécouvrir Francisco Ferrer, l'anarchiste, le pédagogue, le franc-maçon et le rationaliste du début du XXe siècle, n'est pas faire œuvre de commémoration pour le « martyr » de la libre pensée, mais il s'agit de replacer sa réflexion et son action dans son contexte.

C'est dans le même esprit qu'aujourd'hui, dans l'ouvrage « Francisco Ferrer : pour une morale rationaliste, fraternelle et laïque » publié en 2018 aux éditions ACL, nous proposons la traduction de son manuscrit « Les principes d'une morale scientifique à l'usage des écoles rationalistes  ». Cet écrit propose une analyse de sa conception de l'enseignement moral et sa volonté de mettre en œuvre une morale rationaliste, fraternelle et laïque qui reste toujours d'actualité au regard des défis auxquels est confrontée aujourd'hui la laïcité.

Source : message reçu le 21 avril 09h

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir