samedi 17 février 2018 à 15h

Manifestation pour reloger les sans abri

Article L641-1 (code de la construction) : « Sur proposition du service municipal du logement et après avis du maire, le représentant de l'Etat dans le département peut procéder, par voie de réquisition, pour une durée maximum d'un an renouvelable, à la prise de possession partielle ou totale des locaux à usage d'habitation vacants, inoccupés ou insuffisamment occupés, en vue de les attribuer aux personnes mentionnées à l'article L. 641-2. »et tel que la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme peut le traduire dans son article 25

Manifestation devant la maire jusqu'à que la loi soit appliquée pour tous ces sans abri qui se sont retrouvés dans le froid suite aux expulsions du 31 janvier 2018 !

Les gens ont été expulsés d'un terrain et de leurs caravanes. ils avaient un logement précaire , un abri, et maintenant ils se retrouvent dans la rue et dans le froid sans leurs affaires, sans abris. c'est une honte. de mettre des gens à la rue dans le froid sans leur proposer de solutions d'hébergement.

La loi dit qu'aucune expulsion ne peut se faire en hiver, mais à Sète les lois sont transgressées. C'est en plein cœur de l'hiver, là où le froid est au plus vif que des hommes et des femmes se sont retrouvés du jour au lendemain à dormir dans la rue!

"Ils ont pris nos caravanes pour les mettre à la fourrière, je n'ai pas eu le temps de récupérer mes papiers et mes affaires personnelles" indique l'un d'eux!

Tristes, gelés par le froid hivernal, le trottoir en guise de lit, une simple couverture sur le dos, ils sont là, dans la rue, à attendre qu'un miracle leur rende tout ce qu'ils ont perdu...

Deux squats évacués par les forces de l'ordre à Sète et un troisième la semaine suivante. Une cinquantaine de sans abri sont dehors et la ville n'a proposé aucune solution qui puisse mettre tous ces gens à l'abri, les laissant dans le froid.

Nous sommes en périodes les plus froides de l'hiver et ça n'a pas arrêté la municipalité à évacuer nos pauvres SDF qui vivaient en caravanes de fortunes. Ils n'avaient que ça comme abri et maintenant ils sont à la rue! Comment peut on expulser des gens sans leur proposer un hébergement? La ville de Sète aurait pu proposer un terrain, comme celui destiné aux gens du voyage et organiser le déplacement des caravanes au lieu de les emmener à la destruction. Les sans abri ont tout perdu, on ne leur a pas laissé le temps de récupérer leurs affaires personnelles, certains ont été sortis à coup de matraques!

Venez manifester avec les sans abri pour qu'une solution soit prise et que les SDF soient mis à l'abri. Des endroits vides ne manquent pas à Sète pour mettre tous ces gens au chaud.

Ps: si vous avez des vêtements chauds, chaussures et couvertures à donner, venez avec, il y aura beaucoup de sans abri pour la manifestation. Vous pouvez aussi apporter des boissons chaudes et à manger pour eux, ils ont froid et ils ont faim, merci ♥

manifestation relayé par l'agenda demosphere herault: https://herault.demosphere.eu/ retrouvez y vos evenements alternatifs et rajoutez vos evenements via l'onglet ajouter un evenement (lire la charte)

Source : message reçu le 12 février 22h

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir