samedi 10 juin 2017 à 9h

Rendez-vous des Garrigues - Inventorier les mares des garriguesLe Collectif des Garrigues, dans son objectif de mettre en réseau les acteurs et de participer à la connaissance globale du territoire, expérimente un nouveau projet d'inventaire, cette fois-ci plutôt naturaliste : les mares des garrigues.

Outre leur intérêt hydraulique, agricole, paysager ou encore récréatif, les mares sont de véritables réservoirs de biodiversité dans lesquels se développent de nombreuses espèces de plantes et d'animaux dont certaines sont menacées de disparition. Réaliser un inventaire cartographique de ce patrimoine permet d'améliorer sa connaissance et donc sa préservation.

Il reste encore des mares à (re-)découvrir : on compte sur vous pour rejoindre cette aventure !

Programme de la journée :

  • Le matin : inventorier les mares sur le terrain.

Rendez-vous à 9h00 à Cazevieille, au parking devant la mairie.

  • Point d'eau, réservoir, flaque... apprendre à définir et reconnaître une mare,
  • Utiliser un smartphone ou un GPS de randonnée pour localiser un point de patrimoine,
  • Connaître les informations importantes à relever pour décrire une mare et son environnement.
  • Le midi : repas tiré du sac, partagé en garrigue.
  • L'après-midi : ateliers en salle

Rendez-vous à 15h00 à l'Atelier des Vendangeurs à Assas.

Le nombre de places dans la salle étant limité, merci de vous inscrire.

  • Présentation des expérience en matière d'inventaire des zones humides au niveau des collectivités : contraintes et enjeux réglementaires, exemples et difficultés,
  • Présentation de l'inventaire des mares du Pic Saint Loup réalisé en 2006 : découvrir l'inventaire ici,
  • Atelier pratique de cartographie dans OpenStreetMap des mares découvertes le matin-même, (prenez vos ordinateurs portables),
  • Quelle stratégie possible pour découvrir ou re-découvrir des mares ? Comment poursuivre ce travail ?

Source : http://www.wikigarrigue.info/wakka.php?wiki=R...
Source : message reçu le 11 mai 12h

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir