vendredi 24 mars 2017 à 19h30

Pourquoi nous ne votons pas ? Quel anti-électoralisme, pour quelle société ?

Cette élection présidentielle est caricaturale ; elle renforce encore la défiance qui existe envers les politiciens. Nous sommes beaucoup à être persuadé-e-s que les régressions sortiront des urnes. Cependant, cette défiance peut être circonstancielle pour certain-e-s, se traduire par une dé-politisation ou un repli individuel pour d'autres, ou encore être à l'origine de tentatives de réformes du système électoral (comptabilisation du vote blanc, candidats citoyens, tirage au sort, etc.).

Aussi, il est important pour nous d'affirmer et d'échanger sur l'anti-électoralisme que nous portons en tant qu'anarchistes. Notre anti-électoralisme s'ancre dans un refus de donner une légitimité à des personnes qui ne nous représentent pas, et veut battre en brèche l'idée que l'on peut changer de société en élisant de nouveaux chefs, en réformant le capitalisme. Il est en ce sens révolutionnaire, porteur de luttes sociales et d'un projet de société différent.

Le groupe de Montpellier de la Coordination des Groupes Anarchistes organisera un échange sur ces questions et celles que vous porterez autour du vote et des élections, le vendredi 24 mars à 19 h 30 à la librairie « La Mauvaise Réputation » (quartier Ste Anne à Montpellier)

Source : http://c-g-a.org/content/pourquoi-nous-ne-vot
Source : message reçu le 11 mars 16h

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir